LA VIE SERAIT MOINS PENIBLE AU SOLEIL

07 août 2019

Présentation...

Nous sommes une famille de 4 personnes : les parents et 2 enfants. Il y a maintenant quelques années un cancer de la thyroide a été diagnostiqué à mon mari.
Coup de massue...plusieurs jours, semaines pour comprendre, analyser et surtout réagir !!
Après l'abattement et le refus de se soigner, il a accepté de lutter.
Petite précision qui n'est pas des moindres, nous vivons sous les tropiques, et beaucoup de soins ne sont faisable qu'en métropole, loin, très loin...

1ere opération en région parisienne : Retrait de la tumeur : 30 points de sutures et réveil en réa !! Wahou, nous n'étions pas préparé à cela...Environ 1 an pour s'en remettre : perte de la voix, de quelques kilos...et beaucoup de fatigue lié à l'incompréhension.
Puis passage au traitement "de fond" : traitement par Iode 131. Il aura droit à 7 prises de ce médicament, (toujours en région parisienne, donc aller-retour avec la maison) espacé de 4 à 6 mois,  avant que celui ci ne fasse plus effet! Les métastases ont repris le dessus malgré tout et se sont poser un peu partout dans le corps : poumons et os principalement. Pour cela, il a subit aussi des opéations dont une qui l'a atrocement fait souffrir sur la hanche..

L'iode ne fonctionnant plus, on lui a proposé d'intégrer un goupe d'essai clinique européen, chose qu'il a accepté. Il a donc eu droit a un nouveau médicament, en phase de test. En fait c'est une chimio médicamenteuse. Du coup, il peut prendre ce traitement en restant sur notre île, plus besoin de partir en métropole. Cela s'est avéré positif puisque les métastases ont à nouveau stopper leur prolifération ...pendant 2 ans ! Puis proposition d'un nouveau médacament...OK c'est parti. Là aussi, bonne réaction des métastases.
Par contre, depuis le début de ce test, le corps s'est affaibli et a développé d'autres problèmes : manque très elevé de calcium, diabète de type 2, très fortes douleurs dans les articulations et gros amaigrissement. Du coup, il doit prendre une vingtaines de médicaments par jour..

Nous avons appris à vivre avec cette maladie, à supporter les hauts et les bas liés aux douleurs, à la fatigue...
Il devient difficile de voyager, donc de se dire que l'on peut prendre des vacances, mais à chaque fois on s'adapte, on y croit.
Les enfants aident à la maison, essai de palier à la faiblesse de leur père, pas toujours facile car ils ont aussi leur vie d'ados a vivre ; la scolarité, les potes, le sport, les amours...et moi, j'essaie de tout gérer au mieux.

Depuis le début 2019, il y a des bas mais pas mal de bons moments où la douleur semble supportable, où le moral est au fixe. On arrive à partir un week-end à droite...à gauche, pas trop non plus !
Quelques petits couacs, hospitalisations de 2-3 jours mais rien de grave. Du coup, on projette de partir en vacances en juillet, tous les 4...depuis le début de la maladie, nous ne l'avons plus jamais fait !
En projet pour ses vacances, faire plaisir à Mr et repartir voir ses racines et faire le tour de la famille que nous n'avons pas vu depuis si longtemps. Il faut dire que la métropole ce n'est pas à coté !

Posté par veroper1 à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]